Les actions du SPIRAL AIR

A titre d'exemple, une enquête d'opinion sur l'environnement réalisée en novembre 2002 pour le compte de la mission écologie du Grand Lyon sur le territoire de la communauté urbaine, montre que la pollution de l'air est la première préoccupation sur l'environnement des habitants de l'agglomération (64 % des préoccupations) et que ce sont les odeurs qui sont ressenties comme une forte gêne (51 %) devant le bruit et les risques industriels. Menée quartier par quartier, cette enquête souligne aussi que ce sont les 7ème et 8ème arrondissements ainsi que la première couronne de l'agglomération qui sont les plus gênés.

Déjà, en novembre 2001, lors du forum du SPIRAL la réactivation de sa commission AIR avait été souhaitée afin de répondre à la principale préoccupation des habitants qui s'était manifestée dans un sondage réalisé un mois après la catastrophe d'AZF et qui plaçait la qualité de l'air comme la première préoccupation loin devant les risques industriels.

Par conséquent, qualité de vie des habitants et image de l'agglomération lyonnaise se trouvent altérés par une qualité de l'air jugée préoccupante et des émissions d'odeurs assimilées à de véritables nuisances.

La mission du SPIRAL AIR : "proposer des actions visant, d'une part à limiter et prévenir les émissions de polluants (gaz, poussières, odeurs) provenant des activités humaines, et, d'autre part à informer la population sur la problématique de la qualité de l'air en liaison avec COPARLY " , en souhaitant en particulier : "que le groupe engage au plus tôt une réflexion sur la faisabilité d'une étude des sources de nuisances olfactives chroniques ou accidentelles sur l'agglomération lyonnaise et des moyens de prévention appropriés "

Les actions particulières du SPIRAL AIR

Le dispositif RESPIRALYON
respiralyon
  • la mise en place d'un réseau de volontaires (" réseau de nez ") constituant l'olfactomètre du dispositif RESPIRALYON sur le territoire de la communauté urbaine de Lyon
  • l'enregistrement centralisé de tous les signalements du public sur les nuisances olfactives avec la mise en place d'un formulaire de signalement d'odeurs
  • la mise au point d'un dispositif de gestion de " crise olfactive ", en particulier en définissant des moyens adéquats de prélèvement et d'analyse de l'air ambiant

 

Le PPA (plan de protection de l'atmosphère de l'agglomération lyonnaise)

Le SPIRAL AIR est mis a contribution sur les 4 points suivants du PPA :

  • Baisse de 20 % des émissions de particules en suspension pour le secteur industriel
  • Refonte de l'arrêté préfectoral relatif à la ZPS en focalisant sur les chaudières
  • En concertation avec les organisations professionnelles, abaisser à 500 m3 le seuil d'équipement pour récupérer les vapeurs d'hydrocarbures
  • Poursuite du travail sur les odeurs
Téléchargez la présentation succinte du PPA - 20 juin 2006 SPIRAL AIR Téléchargez la fiche action ODEURS du PPA Téléchargez les autres fiches action du PPA concernant le SPIRAL AIR